Langue Française

Le cosmos intérieur

Ananya Sri Ram – USA

 Medley ASR 2

Le télescope James Webb : "Regard sur le passé"

« On ne voit clairement qu'avec le cœur. Ce qui est essentiel est invisible pour les yeux."

- Antoine de Saint-Exupéry -

Les images du télescope Webb publiées par la Nasa en juillet de cette année sont indescriptibles. Bien que plusieurs journalistes aient tenté d’expliquer l’incroyable sentiment de connexion, le vrai ressenti ne peut être transposé en mots. Cela rappelle le personnage E.T. dans le film de science-fiction de Steven Spielberg regardant "chez lui" tout en pointant son doigt vers le ciel. Non seulement nous avons en nous la matière fabriquée dans les étoiles, mais c'est presque comme si les cellules de notre propre corps reconnaissaient quelque chose de très familier avec la partie la plus profonde de notre être. Peut-être est-ce notre âme reconnaissant l'Âme Suprême ou l'Origine rencontrant l'Origine.

Ce qui est si frappant dans ces images, c'est que nous regardons en arrière dans le temps avant que le temps ne soit même un concept. La manifestation dans les images est à des milliards d'années-lumière. Pour voir les images telles qu'elles sont aujourd'hui, il faudrait encore attendre 13 milliards d'années. En d'autres termes, nous envisageons une période d'existence où nous, la planète Terre et tout ce que cela implique, n'existions pas. L'expérience est au-delà de l'humilité.

Cela me rappelle la question : que sommes-nous exactement ? Et accomplissons-nous vraiment ce pour quoi nous sommes ici ? À bien des égards, il semble que l'humanité s'est égarée. Regarder des images de l'espace lointain où, à l'heure actuelle, il y a des millions d'univers, mais sans aucune autre forme de vie avec notre soi-disant composition chimique vivante, montre à quel point la vie est extraordinaire sur cette planète. Même dans notre propre galaxie, il y a des milliers de planètes, mais aucune autre vie comme la nôtre n'a été trouvée jusqu'à présent. En tant qu'ensemble planétaire, nous avons oublié cela, malgré les images qui montrent l'immense beauté et l'impermanence de toute vie, cosmique ou planétaire, nous ne semblons pas comprendre à quel point notre existence est incroyablement unique. C'est peut-être impertinent de demander, mais comment ne pas croire à une intelligence divine avec cette réalisation ? Et comment se fait-il que nous ayons tourné le dos à une telle merveille transcendantale ?

Une journaliste a déclaré que regarder les images était une expérience spirituelle. Immédiatement, un autre a déclaré qu'elle était « allée trop loin » dans son article. Comment ose-t-elle introduire quelque chose comme "dieu" dans son article sur quelque chose bâti sur la science. Pendant ce temps, au milieu de cette controverse sur la façon dont nous devrions nous exprimer lorsque nous regardons ces images, l'intelligence de la vie qui crée et détruit des univers ne fait que ce pour quoi sa nature innée est conçue. Il n'y a pas d'opinion, pas d'argument pour apprécier une forme de vie par rapport à l'autre. La danse de la naissance, de l'existence et de la mort ultime se déroule dans les cieux depuis plus longtemps que cette planète, l'humanité ou même notre univers n'existe. Il semble tellement dommage que tout le monde ne voie pas l'immensité de ce que le télescope Webb capture. Au lieu de cela, dans notre petit monde minuscule de 8 milliards de personnes et plus, nous sommes prisonniers des mots que quelqu'un utilise pour décrire l'indescriptible.

Peut-être pouvons-nous utiliser les images du télescope Webb pour nous apprendre des choses très fondamentales mais importantes concernant notre vie ici sur la planète Terre que nous avons tendance à tenir pour acquises. La première étant que même si nous croyons que nous sommes les créatures les plus puissantes de la planète, notre planète est en fait très petite et encore très jeune, ce qui signifie que nous sommes aussi très petits et très jeunes. L'humanité est un nouveau-né par rapport à l'âge de notre univers.

Un autre enseignement que nous pourrions peut-être garder à l'esprit est que l'intelligence est une épée à double tranchant. Être témoin de l'interaction du cosmos est un privilège. L'intelligence des humains pour comprendre exactement comment créer un télescope pouvant être envoyé dans l'espace est phénoménale. Les images nous ont fait découvrir des informations dont on ne pouvait que rêver autrefois. Pourtant, la sagesse-intelligence nécessaire pour comprendre les implications de cela et voir au-delà de la forme physique a tendance à faire défaut dans le monde de la science. La danse de la vie que nous connaissons via le télescope n'est pas seulement un nuage de gaz et de poussière, mais une conscience qui contient des atomes et d'autres formes de vie invisibles qui peuplent notre propre corps. Nous sommes les enfants des anciens.

Cela étant dit, nous devons penser aux implications lorsque nous, au nom de la science, décidons de contrecarrer la trajectoire d'un astéroïde ou de toute autre expérience menée dans l'espace au nom de la connaissance. Nous avons vu les effets de cela sur notre propre planète lorsque nous jouons avec un système naturellement conçu. Nous ne savons pas quelles peuvent être les conséquences lorsque nous décidons « d'expérimenter » dans un domaine beaucoup plus vaste et grandiose. Nous semblons oublier la sagesse de « ce qui est au-dessus est comme ce qui est en-dessous. Ce qui est à l’intérieur est comme ce qui est à l’extérieur. »

La capacité d'avoir une image des modèles de naissance des étoiles, de leur maturité et de leur disparition ultime nous rappelle notre propre mortalité et le modèle que toute vie épouse. Tout comme dans le monde de la Nature sur Terre, les amas d'étoiles créent une petite pépinière de vie nouvelle, mais finalement, les modifications au sein de leur propre formation induisent des changements chez leurs «frères et sœurs». Certaines subsistent, d'autres non. C'est une leçon tellement importante que nous devons apprendre. Nous ne sommes pas différents du monde de la Nature. Et pourtant, nous sentons que nous pouvons contrôler l'inévitable. Devant nous se trouvent des images de milliards d'années-lumière où la vie fait ce qu’elle fait, mais nous refusons d'accepter que nous sommes plus que notre personnalité, plus que cette forme physique, plus que les souvenirs qui nous sont si chers. Nous voulons que tout cela continue, en ignorant que la nature est un flux, qu’elle suit des cycles et des modèles. Comme tout ce qui nous est cher fait partie de la nature, ce n'est pas à l'abri de telles forces.

La beauté de cela est que les humains, étant jusqu'à présent l'espèce rare qu'ils sont, sont une forme de vie qui fait partie d'une vaste unité. Nous sommes une toute petite partie de quelque chose de si extraordinaire, de si vraiment astronomique, que nous commençons seulement à voir ce dont nous faisons partie. Nous devons réaliser cela d'un point de vue beaucoup plus profond que notre simple esprit de tous les jours, laisser aller nos petits goûts et dégoûts, nos jugements et nos opinions. Ceux-ci ont si peu de signification quand on regarde la grandeur du lieu de naissance d'où nous venons réellement.

Les enregistrements qui vont avec ces images sont maintenant en ligne. Ce qui ressort plus que tout, c'est le profond silence de l'espace. Dans ce silence profond réside tant d'activité, pas différente de ce que nous voyons sur notre propre planète. Le message du monde de la Nature ne peut pas être plus fort. Le silence est là pour une raison. C'est dans le silence de nos propres corps que nous nous connectons à quelque chose de tellement plus grand que le conteneur de notre activité mentale. C'est ici que nous pouvons méditer sur notre vraie nature, trouver notre véritable sens de la «maison» et nous connecter avec la vraie nature. Le cosmos d'en haut, se trouve à l'intérieur.

Link to English version:

https://www.theosophyforward.com/mixed-bag/medley/3189-the-cosmos-within-2

Text Size

Paypal Donate Button Image

Subscribe to our newsletter

Email address
Confirm your email address

Who's Online

We have 161 guests and no members online

TS-Adyar website banner 150

EUROPEAN SCHOOL OF THEOSOPHY 2021 Logo

itc-tf-default

Vidya Magazine

TheosophyWikiLogoRightPixels