Langue Française

International Theosophy Conferences … HÉLAS …

Jan Nicolaas Kind – Brésil

NOTE DE L’ ÉDITEUR: L’article ci-dessous était terminé et prêt à être publié quelque temps avant la rencontre ITC par Zoom, qui se déroule du 28 Juillet au 1er Août 2021. J’ai décidé de le publier après le 1er Août, afin de démentir que le but de son auteur était de saborder cette conférence. Le report de cette publication a aussi permis de rajouter un autre lien YouTube dans l’épilogue, lien qui mène à la version enregistrée du “discours d’ouverture” par le dirigeant de TSPL.

Un regard sur les Déclarations et les Objectifs d’ International Theosophy Conferences, ses développements, ses activités et ce qui a mal tourné.

 

The Society Alas 2 gdp1938 001

G. de Purucker (1938) 

Dans la lutte pour conserver la pureté des enseignements de notre Sagesse Divine bénie,  ne tombons jamais dans l’attitude dogmatique qui signifiera la mort de la liberté de conscience, de la liberté de pensée, la liberté de parole, cette liberté légitime et saine sous toutes formes, à l’intérieur de la S.T.

G. de Purucker, The Theosophical Forum - Janvier 1940 

INTRODUCTION -  un démarrage modeste, et ensuite...

Au début, International Theosophy Conferences (ITC), une initiative très ambitieuse, se voulait représenter et rassembler les chercheurs sans partis pris des différents courants théosophiques. Son objectif principal était, pour les participants, d’apprendre l’un de l’autre, et, plus important, de faire tomber les barrières qui les ont séparés depuis des décennies. Ainsi, l’organisation, ITC, ne devait pas devenir un instrument pour les Maîtres, s’occupant d’introduire la Théosophie dans le monde au travers des écrits d’Héléna Blavatsky. Pour ce but précis, un certain nombre de Sociétés et de Groupements Théosophiques reconnus et respectés existent depuis plus d’un siècle.

UN TOUR D’HORIZON

Après 15 ans de rassemblements locaux et plutôt informels, essentiellement aux USA et sous la conduite d’un étudiant de la Loge Unie, Wiley Dade, ITC a débuté en 2008, et a commencé à croître pour se transformer en un organisme mieux structuré, lors des rencontres internationales annuelles de La Haye, Pays-Bas (2010), Julian, Californie (2011), Olcott, Wheaton, Il (2012), et New York (2013). Le grand bond en avant survint en 2014, quand ITC a organisé la rencontre dans le Centre International Théosophique de Naarden, aux Pays-Bas. En fait, il s’agissait de la 16ème rencontre d’ITC, depuis son humble démarrage aux USA. Il était particulièrement clair que cette rencontre aux Pays-Bas allait déterminer les développements ultérieurs d’ITC.

Les rencontres suivantes se firent à La Haye (2015), Santa Barbara (2016), Philadelphia (2017), Berlin (2018), et Olcott, Wheaton Il (2019). La rencontre prévue à Brasilia, au Brésil a du être annulée à cause de la pandémie du COVID-19. Une rencontre par Zoom a été organisée à la place.

DE PLUS PRÈS

La rencontre d’ITC sur les terres du Centre International Théosophique de Naarden, aux Pays-Bas, en 2014, fut une grande réussite en rassemblant des théosophes de diverses organisations, des théosophes non affiliés et d’autres véritables chercheurs.

Compte-tenu de l’importance de cet idéal, regardons en détails comment les évènements se sont déroulés.

Les invitations à participer à la rencontre ITC 2014 ont été étendues à de nombreux dirigeants de la ST-Adyar dans le monde : Secrétaires Généraux, Présidents Nationaux, Présidents de Fédérations. Beaucoup d’entre eux vinrent. Le Président International d’Adyar, lui aussi, reçu une invitation. Il accepta de venir et de participer. Cela s’avéra une opportunité joyeuse et dynamique.

Afin d’expliquer ce qu’ITC représente et espère accomplir, Jim Colbert, visionnaire et inimitable Nestor de l’ITC de la première heure, donna une clarification méticuleuse, basée sur sept arguments qu’il lut haut et fort, pendant que les textes étaient présentés sur un grand écran. Après avoir lu chacun d’eux, Jim les a commentés en détail. Ses commentaires furent immensément profonds. Afin de clarifier, voici deux des sept textes que Jim utilisa :

  • International Theosophy Conferences explore le sentier que toutes les organisations théosophiques peuvent suivre pour servir l’humanité dans son ensemble, de manière respectueuse et constructive, unie spirituellement et de façon coopérative, et en même temps, chaque organisation reste loyale envers ce qu’elle possède et préconise
  • International Theosophy Conferences a pour but de préserver une Théosophie vivante pour les générations futures, e. non pas par un retour vers Blavatsky, mais avec un « en avant » avec Blavatsky. De plus, grâce à ses conférences annuelles, elle rassemble des représentants des organisations théosophiques et des étudiants de la Théosophie engagés à répandre la Théosophie telle que présentée par H.P.B. et les Maîtres.

The Society Alas 4

Jim Colbert parle 

Pour regarder la présentation de Jim Colbert pendant ITC 2014, suivez ce lien :CLIQUEZ ICI

Ces déclarations, qui expliquent la raison d’être et les buts d’ITC, ont été partagés avec les participants au tout début de la conférence, alors que la Déclaration de Naarden a été élaborée seulement à la fin de ITC2014. Par conséquent, jusqu’à 2014, donc une période d’approximativement 15 ans, ITC a fonctionné sans déclaration ni buts.

La Société Théosophique Point Loma Blavatskyhouse (en abrégé TSPL) s’est occupé de tout le support technique, avec plusieurs caméras, des écrans de télévision , des tables de mixage, des microphones sans fil et des dispositifs d’enregistrement. Tout en étant un évènement très agréable, les conférenciers d’Adyar se souviennent très bien qu’il leur a été spécifiquement demandé de ne pas faire mention des noms ni de faire référence aux écrits de C.W. Leadbeater, Annie Besant, ou J. Krishnamurti.

 Alors qu’il était indiqué dans les sept déclarations présentées par Jim Colbert – que ce qu’H.P.B. avait transmis et que ce que les Lettres des Maîtres indiquaient étaient le point de départ commun pour toutes les organisations théosophiques, aucune référence à H.P.B. comme la source incontestable ou comme une quelconque autorité n’a jamais été faite.

Cependant, voici la déclaration qui a été construite pendant cette même conférence à Naarden, où Jim a parlé :

LA DECLARATION de NAARDEN (2014):

  • Dans le respect de la diversité et la liberté des différents courants théosophiques, nous nous engageons à agir tel un Rayon de Lumière pour amener la Théosophie, selon les enseignements *[1] de H.P. Blavatsky et de ses Maîtres, dans le monde. A travers une coopération harmonieuse et de manière non-dogmatique, nous renforcerons le Mouvement Théosophe pour le bénéfice de l’humanité.
  • Dans l’esprit d’unité et de fraternité, nous ferons tout notre possible pour faire de la Théosophie un pouvoir vivant dans le monde.
  • Nous nous engageons à rendre populaire et à conserver les enseignements vivants pour les générations futures, par l’apprentissage, l’entraînement et la pollinisation croisée.

Officiellement, cette déclaration devait être construite à partir des suggestions données par les participants.

The Society Alas 3

Les participants en ateliers, dans le Besant Hall, lors d’ITC 2014, Naarden, Pays-Bas 

Les représentants des diverses organisations théosophiques ont été consultés pour aider à écrire la version finale de la déclaration de Naarden. Ceux qui prirent part à la rédaction de la déclaration (qui s’est déroulée tard dans la soirée après une journée intense), se sont retrouvés dans un débat houleux après quelques délibérations.

Il en ressort particulièrement que le dirigeant de TSPL était très activement engagé à imposer une certaine phrase dans la Déclaration de Naarden :

“… amener la Théosophie selon les enseignements* de H.P. Blavatsky et de ses Maîtres dans le monde.

Les membres d’Adyar qui prirent part n’étaient pas à l’aise avec la première phrase proposée car ici, soudainement et contrairement aux déclarations que Jim Colbert avait présentées au début de la conférence, ce qu’ITC était parti pour entreprendre dans le futur devrait être en complet accord avec les enseignements d’H.P.B. et de ses Maîtres.

Cette fin de soirée d’Août à Naarden, terminant la rencontre mémorable d’ITC2014, avait mis en lumière une différence frappante et fondamentale dans l’approche entre au moins deux des traditions.

Un participant brésilien, membre de la ST-Adyar, fit observer que la première phrase, telle que suggérée, n’était pas conforme à la Résolution de Liberté de Pensée de la ST-Adyar. Le dirigeant de TSPL, vocalement autoritaire sur le sujet, et apparemment déterminé à ce que cette phrase soit ajoutée, sans être informé ni familier avec cette résolution-clé de la « ST-Adyar », balaya ces commentaires. Le résultat de ce désaccord conduisit tous les participants d’Adyar, sauf un, particulièrement perturbés par les développements de la soirée, à partir tôt pour rejoindre leurs chambres. C’est ainsi que cette phrase controversée, inappropriée et choquante fut malheureusement, quoi qu’avec succès, insérée dans la Déclaration de Naarden.

Peu de temps après ITC 2014, la Déclaration de Naarden fut publiée, et immédiatement elle a déclenchée d’intenses discussions sur Internet. Beaucoup de membres d’Adyar dans le monde ont ressenti que rejoindre la plateforme d’ITC posait question, à cause de cette première phrase.

L’astérisque * au bas de la phrase a été inséré plus tard, après la rencontre de Naarden, pour garantir qu’il ne puisse y avoir aucune incompréhension.

  • i.e. en harmonie avec
  • en conformité avec
  • consistant avec (ses enseignements).

L’accent est mis sur une pré-condition.

Il est évident que en harmonie, en conformité avec, consistant avec, confirme H.P.B. comme seule autorité.

Afin d’examiner plus avant les objectifs d’ITC tels qu’ils sont apparus après 2014, une lecture exhaustive des Buts d’ITC est nécessaire. Ces buts ont été introduits quelque temps après la rencontre de Naarden en 2014.

LES BUTS d’ ITC

International Theosophy Conferences Inc. est une plateforme où les sociétés théosophiques et les tous les autres étudiants sérieux se rencontrent. Cela induit que ITC ne peut typiquement pas fonctionner comme un autre véhicule théosophique, en diffusant la Théosophie par elle-même. En lieu et place, ITC s’est engagé à mettre en relation tous les théosophes, en leur apportant un support pour leur cause commune, à la lumière des objectifs d’ITC, à savoir :

  1. Maintenir les principes du Mouvement Théosophique Moderne tel que présentés par H.P.B. comme un pouvoir vivant dans les esprits et les coeurs de l’Humanité, en encourageant les explorations à la lumière de ses enseignements.
  2. Encourager une intercommunication compréhensible et mutuelle, une compréhension et un respect parmi les courants principaux théosophiques, de manière à stimuler de ce fait l’Unité spirituelle permanente.
  3. Être une plateforme qui supporte et parraine la Conférence Annuelle des Organisations Théosophiques.
  4. Réunir les gens en partageant la Philosophie de la Théosophie, en étudiant et en explorant toujours plus la Religion, la Philosophie et la Science du point de vue théosophique.

Le paragraphe d’introduction est focalisé sur la fonction de la plateforme d’ITC et il insiste sur le fait qu’ITC n’est PAS une autre organisation théosophique (un véhicule). Il affirme aussi qu’ITC veut connecter et supporter tous les théosophes. Cependant, ce support dépend d’une condition forte, car il y a une exigence spécifique :

 … en leur apportant un support pour leur cause commune, à la lumière des objectifs d’ITC …

Le premier but est :

Maintenir les principes du Mouvement Théosophique Moderne tel que présentés par H.P.B. comme un pouvoir vivant dans les esprits et les coeurs de l’Humanité, en encourageant les explorations à la lumière de ses enseignements.

Comme dans la Déclaration de Naarden (2014) Helena Blavatsky est considérée comme la seule autorité « le Mouvement Théosophique Moderne tel que présenté par H.P.B……  à la lumière de ses enseignements » est la formulation qui répond exactement à ça.

Il est évident, à l’analyse de ce premier but, que tout est subordonné à une acceptation complète de l’autorité indiscutable d’H.P.B. Les buts 2, 3 et 4 ne sont valides et ne peuvent être applicable que si le premier est complètement accepté.

Puisque le mot ENSEIGNEMENTS est si souvent utilisé, voici quelques réflexions :

On peut s’interroger à propos de l’utilisation du mot enseignement. Cette épître n’est pas l’endroit pour initier un long débat intellectuel à propos des enseignements d’Héléna Blavatsky, mais, juste pour comprendre : de quels enseignements parle-t-on ?

The Society Alas 5 William Kingsland

William Kingsland

Le célèbre théosophe anglais William Kingsland (1855-1936) a écrit ces quelques lignes :

« …Elle a fait plus que nous enseigner un nouveau système de philosophie. Elle a rassemblé les fils de notre vie, ces fils qui cheminent en arrière dans le passé, et en avant dans le futur, (…) et elle nous a montré le motif que nous avons tissé avec, ainsi que le but de notre travail. »

Ne nous a-t-elle pas transmis la Sagesse Ancienne, en nous montrant juste le Sentier que nous pourrions potentiellement choisir d’arpenter ?

N’a-t-elle pas réintroduit une philosophie oubliée depuis longtemps ? N’est-ce pas ce qu’elle nous a légué en soi, ou bien a-t-elle collecté et réassemblé les Lois oubliées qui règnent dans l’Univers ?

Quand Helena Blavatsky parlait à propos de son plus célèbre livre, La Doctrine Secrète, elle disait avec beaucoup de candeur :

Je puis répéter ce que j’ai toujours dit et que je répète en empruntant les paroles de Montaigne : « Messieurs, je n’ai fait ici qu’un bouquet de fleurs choisies, et n’ai rien fourni de moi que le lien qui les attache. »

Un autre exemple de l’usurpation des responsabilités des organisations théosophiques par ITC est illustré dans une autre « Déclaration », celle-ci écrite en 2017 lors de la rencontre annuelle, cette année-là à Philadelphie :

LA DÉCLARATION DE PHILADELPHIE (2017):

Nous nous engageons à faciliter la création d’ateliers-conférences visant à exploiter le génie unique des différents courants théosophiques :

  1. en identifiant les sujets brûlants/d’actualité qui nécessitent une solution selon la perspective théosophique
  2. en étudiant et contemplant les enseignements théosophiques et en sélectionnant les principes pertinents
  3. en traduisant ceux-ci dans un langage moderne, en les mettant en contexte
  4. en développant des applications pures et simples (produits)
  5. en inspirant, encourageant ou en facilitant l’entrée des organisations ou des branches théosophiques dans l’arène, pour offrir ces solutions.

Cette déclaration, qui ressemble plus à un engagement, ergote avec de vagues références à des « sujets chauds » et des « produits », et a probablement été composée « dans le feu de l’action de la conférence». Elle encourage les organisations théosophiques à aller vers le monde, l’arène, pour être spécifique, afin d’offrir des solutions. N’est-ce pas ce que tous les théosophes et leurs organisations respectives ont toujours fait depuis le 17 Novembre 1875, après avoir lu et étudié la Lettre du Maha-Chohan ?

Ici, il n’y a pas de corrélation possible avec aucun des principes antérieurs d’ITC qui étaient si engageants et si déterminants pendant les rencontres précédentes. Aucune mention n’est faite à propos de la fonction de la plateforme, afin de devenir familier avec ce que les autres ont entrepris dans leurs démarches théosophiques.

Quand on regarde de près ces 5 points, ils ressemblent plus à une déclaration de TSPL.

Durant les 7 années qui se sont écoulées depuis la rencontre de Julian, ITC est devenu une entité complètement opérée et administrée par TSPL : mise à disposition des moyens techniques, gestion complète de l’administration des membres, préparation de la Lettre d’Information The Bee, organisation des réunions mensuelles du Conseil Directeur à l’intérieur duquel TSPL dispose d’une majorité déterminante.

POLLINISATION CROISÉE

The Society Alas 6 a Poll

Dans un sens ... ou dans les deux ?

Dans la description de la pollinisation croisée, selon ITC, il existe définitivement un phénomène appelé fausse Théosophie. Déguisée dans de longues formulations fleuries, on trouve la phrase suivante, à la fin du paragraphe qui fait référence à la pollinisation croisée :

 “Pollinisation croisée ne signifie pas une dilution ou un mélange de pure théosophie avec de la fausse théosophie ! »

La tâche unique d’ITC, qui est de rassembler tous les authentiques étudiants de la théosophie, quelles que soient leur conviction et leur affiliation, est maintenant lourdement pré-conditionnée. Il existe une fausse, mais aussi une pure Théosophie, selon les ‘protecteurs’ auto-proclamés de la plateforme d’ITC.

APPEL A CONTRIBUTIONS POUR ITC 2021

Extrait de l’annonce sur le site web pour ITC 2021:

Directives pour les contributions : Proposer un ensemble varié et équilibré de sélection à partir des textes théosophiques et d’autres sources, anciennes et/ou moderne, conformément aux enseignements de H.P. Blavatsky et de ses Maîtres (voir notre ‘Déclaration de Naarden’).

Les extraits doivent être tirés des publications théosophiques.

Il est complètement faux et tout à fait stupide d’insinuer que l’énorme masse, plus qu’impressionnante, d’écrits théosophiques publiés après la mort d’H.P.B. par les auteurs d’Adyar, ne sont que des interprétations d’interprétations. Cette expression est souvent employée dans les cercles TSPL.

Ceci est une totale incompréhension de ce qu’ITC est supposé être fondamentalement, que d’insister en permanence, comme le fait ITC au travers de ses directives, que seule la vraie et pure Théosophie peut être trouvée par la lecture et l’étude de la soi-disant littérature de base ; cette manière de pensée est dangereusement dogmatique et elle entrave la liberté de pensée.

Dans ce contexte, ceux qui jurent que la vraie Théosophie, ou la Vérité à cet égard, ne peut être acquise qu’en lisant la littérature de base [core teachings], devraient repenser avec beaucoup d’attention le mot BASE.

Regarder, par exemple, dans le cœur d’une pomme [apple core ], que peut-on y trouver ? Et dans le cœur de beaucoup d’autres fruits ? Oui, des graines, et qu’arrive-t-il quand ces graine sont plantées quelque part ? Oui, dans le cas de la pomme, d’autres pommiers finiront par apparaître

The Society Alas 6 b

ALORS, QUI SONT CEUX QUI DÉTERMINENT DE QUI EST « VRAI OU FAUX » ?

ITC, sous l’influence trop dominante de TSPL, a évolué en un credo, où il y a des conditions, des règles, des exigences, des enseignements – qui sont utilisés pour mesurer et juger de l’harmonie, la conformité ou la cohérence de chacun. Tous ces mots ou ces phrases sont des outils mentaux qui entravent toute recherche vraiment libre. Les conditions sont disposées de telle manière qu’elles doivent être acceptées avant que toute autre chose puisse se dérouler. Nous lisons qu’il existe une fausse et une vraie Théosophie. Par conséquent, la question qui se pose est : qui sont ceux qui déterminent cela ? Qui sont les individus capables, compétents, âgés et suffisamment sages pour juger ce qui est et ce qui n’est pas, ce qui est vrai ou faux, en ligne avec, en conformité avec, compatible, ou pas ?

La réponse est facile ; ce sont les mêmes gens qui se sont appliqués à ajouter délibérément les conditions décrites ci-dessus, afin de conserver, sécuriser et avancer leur propre manière particulière d’approcher, de comprendre, et d’enseigner la Théosophie. Auraient-ils par hasard peur de quelque chose ?

Dans tout ce qui vient d’être traité ci-dessus, il devient clair comme de l’eau de roche que « ceux qui déterminent » ont adopté une position d’autoritarisme. TSPL, contrôlant complètement ITC, ne laisse aucun doute subsister : il n’existe qu’une manière d’étudier la Théosophie et c’est la leur. De manière simplifiée : à moins d’une adhésion complète à leur manière de penser, il n’y a point de sentier vers la Vérité. Référence est faite à une fausse et une vraie Théosophie, cependant, sans clarification explicite de ce que signifie vraie et fausse.

Si l’on creuse un peu plus, on peut rapidement découvrir d’où est parti TSPL. En lisant leurs publications, en regardant les enregistrements de leurs réunions  ou leurs présentations diffusées en direct, et en observant leur dirigeant, leur ligne de conduite est basée sur une « croyance » inébranlable que la soi-disant ligne d’origine des publications théosophiques de première génération, en commençant évidemment par H.P.B., et tout ce qu’elle représente, est sous le feu d’attaques et a besoin d’être protégée et préservée, comme le dit constamment TSPL, contre les erreurs de lecture, les erreurs d’interprétation ou bien les falsifications. Historiquement parlant, cette approche dominante a fait partie de l’ADN de Point Loma depuis de nombreuses décennies.

Ils sont les gardiens de l’Eau Pure. Et voilà, les écrits de Héléna Pétrovna Blavatsky, ainsi que les Lettres des Maîtres ont maintenant été élevés au rang de textes sacrés. Ils sont absolus. Ils ne peuvent être ni questionnés, ni débattus.

The Society Alas 7 MadameBlavatskyonHowtoStudyTheosophy.Cover

La page de couverture des “Bowen Notes”, remerciements à Olcott Memorial Library à Olcott, Wheaton 

Dans les Bowen Notes, un enregistrement des études avec H.P.B. à Londres peu de temps avant son décès en 1891, cette recommandation avait été donnée :

Venez à la Doctrine Secrète, dit-elle, sans aucun espoir d’en tirer la Vérité finale de l’existence, ou avec toute autre idée que celle de voir jusqu’où elle peut conduire vers la Vérité. Voyez dans l’étude un moyen d’exercer et de développer le mental jamais touché par d’autres études. (Ianthe H. Hoskins, Fondements de la Philosophie Esotérique, Ed. Adyar, Paris,1982, p.75)

Pourquoi cette insistance militante à une stricte adhésion à la « Théosophie de base » répugne-t-elle beaucoup de théosophes et certainement tous les libre-penseurs ? Parce que absolutiser toute expression, quelle que soit la notoriété de son auteur, quelle que soit la luminosité de son éclairage, est diamétralement opposé à la liberté de penser, qui est l’élément vital de la quête théosophique.

LA RESOLUTION

La résolution sur la LIBERTÉ DE PENSÉE a été adoptée par le Grand Conseil de la Société Théosophique-Adyar en 1924. Elle est imprimée dans chaque numéro du Theosophist, sur la seconde page.

Liberté de pensée (extrait)

… Aucun instructeur ou auteur, de H.P. Blavatsky à ceux de nos jours, n’a autorité pour imposer à nos membres ses enseignements ou ses opinions. Tous les sociétaires ont un droit égal de s’attacher à tel instructeur ou à telle école de pensée, qu’ils peuvent choisir, mais ils n’ont pas le droit d’imposer leurs choix à d’autres….

 

Quelques réflexions sur la Liberté de Pensée :

  • En commentant le numéro d’automne 1987 de The American Theosophist, Dorothy Abbenhouse, alors Présidente Nationale avait noté :

Les Membres de la Société sont libres de penser, de croire, de travailler pour n’importe quelle vérité qu’ils considèrent valide ; en même temps, chacun doit respecter la liberté des autres membres de rechercher leur propres vérités.

  • David P. Bruce, Secrétaire National de la Société Théosophique en Amérique déclare :

Partager des idées théosophiques avec les gens est une chose. Imposer ces idées est tout autre. Par exemple : La Théosophie a fait une grande différence dans ma vie ; par conséquent, je veux faire de vous le bénéficiaire de mon infaillible sagesse. C’est peut-être un petit peu exagéré, mais pas tant que ça. Un désir sincère d’aider peut parfois se transformer en un désir subtil d’exercer son contrôle sur le récipiendaire de notre bienveillance.

  • Dr. John Algeo, un ancien Vice-président International de la ST-Adyar, a écrit dans un pamphlet intitulé : QUE DEVRAIENT ÉTUDIER LES GROUPES THÉOSOPHIQUES ? :

La déclaration sur la « Liberté de Pensée » (écrite par Annie Besant en 1923 et adoptée par le Grand Conseil en 1924) est une affirmation claire et sans ambiguïté de la nature non dogmatique de la Société Théosophique, garantissant aux individus le droit d’accepter ou de rejeter toute idée théosophique (ou autre) qu’ils souhaitent et d’appartenir à n’importe quelle école de pensée qu’ils désirent, en dehors de la Société

  • Ali Ritsema, une ancienne Secrétaire Générale de la Section des Pays-Bas de la ST-Adyar a écrit dans son article LAWFULLNESS:

Nous voyons que la liberté de pensée dans son ensemble est basée sur la Complétude de la Loi, de par le fait que . . . chaque être humain est lui-même/elle-même son propre législateur . . .

. . . réaliser que la liberté de pensée est le plus grand combat pour les êtres humains dans cette phase de développement, la nôtre . . .

OBSERVATIONS

  • La résolution sur la Liberté de Pensée est un pilier inébranlable du « mode de pensée d’Adyar ». La position d’International Theosophical Conferences (ITC), telle qu’elle est formulée dans ses déclarations, Objectifs et son attitude globale, est incompatible avec la signification profonde de cette résolution.
  • A cause de sa composition inadéquate, le Conseil Directeur d’ITC s’est éloigné lui-même de la fonction de plateforme qu’ITC avait l’habitude d’être. A la place, ITC, au travers de ses rencontres annuelles récentes et de sa programmation est devenu un consortium d’étude unidirectionnel. Longtemps avant chaque rassemblement, les thèmes et les lectures sont décidés et on notera que, à cause d’une majorité qui prend les décisions ultimes au sein du Conseil Directeur d’ITC, une direction claire mais étroite est choisie. Les conférenciers, même s’ils sont sélectionnés à partir des trois « soi-disant » courants principaux, ont tous en commun le fait qu’ils vont traiter (étudier) les matériaux ou la littérature, en complet accord avec les écrits de Héléna Blavatsky et d’un nombre limité d’auteurs principalement « de la première génération », c’est-à-dire qui ont reçu une approbation explicite de la majorité du Conseil Directeur d’ITC.

Si le Conseil Directeur d’ITC était composé de manière égale d’individus provenant des divers courants, TOUS devraient adhérer et promouvoir le but d’ITC tel que déterminé et interprété par l’organisation qui pilote ITC au jour-le-jour : la ST-Point Loma-Blavatskyhouse aux Pays-Bas.

  • La véritable signification de la phrase-formule “pollinisation croisée” a été introduite pour la première fois par un membre de la ST-Adyar pendant la rencontre de Naarden en 2014. Elle n’a pas été comprise car elle a été complètement mal interprétée. Néanmoins, cette phrase est toujours supposée être une partie essentielle de la bannière d’ITC. La pollinisation croisée ne s’est jamais passée, et les évènements ITC, particulièrement ceux tenus entre 2017 et 2020, ne peuvent que montrer des exemples de pollinisation unidirectionnelle.

La pollinisation croisée ne peut pas être dans une seule direction,

 

CONCLUSION

Les principes honorables contenus dans la résolution sur La Liberté de Pensée sont incompatibles avec les déclarations, les objectifs et l’attitude globale d’ITC. Les idéaux originaux et élevés initiés par James (Jim) Colbert, son épouse Sally et quelques autres pionniers du début ont été assombris.

ITC était supposé être un organisme de rassemblement. A la place, il est devenu un organisme de patronage, focalisé uniquement sur une petite parcelle du diamant Théosophique.

+++++++

ÉPILOGUE

Pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais pensé qu’un tel moment puisse arriver, où je me retrouve à écrire un tel article comme celui ci-dessus. Tous ceux qui me connaissent bien et qui sont habitués à mon travail pour ITC depuis 2011 jusqu’à récemment, même après que j’eus quitté le Conseil Directeur, n’auront aucun doute sur le fait que je chérissais complètement ces idées et ces valeurs si joliment présentées par Jim Colbert et les autres. Peut-être ne devrais-je pas utiliser le passé car j’estime toujours pleinement ces valeurs.

Maintenant, et pour mémoire, je veux affirmer que j’étais présent quand la Déclaration de Naarden et les objectifs d’ITC ont été compilés. Étant un membre du Conseil Directeur, j’ai servi comme Vice-Président. Je crois que j’ai été momentanément en mesure de supprimer la mise en œuvre rigide et rapide de ces règles imposées.

SANS RANCUNE

Je veux être clair : je n’ai aucune rancune envers quelque travailleurs ou membre que ce soit de TSPL ou  son dirigeant qui a aussi tenu le poste de Vice-Président d’ITC. J’ai appris à le connaître comme gentil, généreux et accueillant.

The Society Alas 8 TSPL 1

La lignée, à partir du site Web de TSPL

A propos du fait qu’il se présente personnellement comme un successeur d’HPB, ses approches de la Théosophie et par conséquent la direction dans laquelle il a délibérément et personnellement conduit ITC, nous ne voyons pas les choses de la même manière. Le cercle rapproché autour du dirigeant est constitué principalement de jeunes étudiants compétents, assidus et particulièrement motivés, qui passent beaucoup si ce n’est tout leur temps libre à travailler pour l’organisation TSPL.

C’est un fait établi que, surtout après la rencontre de la Haye en 2015, le côté opérationnel est devenu complètement administré par le TSPL. Pourquoi et comment cela en est arrivé là n’est pas si important. C’est ce que c’est. La domination du TSPL qui apparaît dans tout ce qu’ITC entreprend est visible pour tout observateur objectif. Si cette domination du TSPL n’existait pas, beaucoup de personnes provenant des autres courants théosophiques regarderaient ITC avec des yeux différents et ressentiraient qu’ITC est une initiative méritante, et ils se manifesteraient et potentiellement s’occuperaient de la technologie et des autres affaires d’organisation.

L’INTENTION

Le TSPL est un organisme strictement hiérarchique et non démocratique, où tout part du sommet (le dirigeant). Je me garde d’analyser le TSPL ; ce qu’ils font dans leur propre organisation est entièrement de leur responsabilité, c’est leurs affaires. A plusieurs occasions, j’ai encouragé des membres d’Adyar à suivre leurs cours car, quand il s’agit de l’étude de La Doctrine Secrète et d’autre littérature de base, ils ont quelque chose à offrir. Le volume d’efforts qu’ils mettent dans l’expérimentation ITC est admirable, et le TSPL mérite des applaudissements pour cela. Mais, comme nous l’apprenons en occultisme, ce n’est pas le volume qui compte, mais ultimement tout est dans l’intention.

Durant les quelques dernières années, ITC a été transformé en un outil pratique au service des objectifs de TSPL, qui plane de plus en plus sur les ailes d’ITC. Les caractéristiques d’ITC, ou plutôt ce qu’il en reste se mêlent de plus en plus avec ceux de TSPL. Car, en ce qui concerne leurs intentions, plus que jamais auparavant, et selon la manière dont ils ont été capables d’utiliser ITC, TSPL peut maintenant se considérer comme ayant une stature internationale, et ils semblent bien excités à ce propos. Un exemple : en Novembre 2020, TSPL s’est ligué avec quelques théosophes brésiliens, dont certains immergés dans le mantra « Retour vers Blavatsky » et « Débarrassons-nous de Besant et Leadbeater». Avec eux, ainsi que quelques participants du Portugal et de l’Espagne, une conférence en ligne a été organisée avec comme titre et thème « Les instructions non publiées par Héléna Blavatsky. Conversations de Blavatsky avec ses étudiants ». C’est aussi pendant ce même évènement que le dirigeant de TSPL a insisté encore et encore sur le fait que la collaboration et le travail en commun reposent sur l’étude de La Doctrine Secrète et des Lettres des Maîtres.

Pour lire le texte de la conférence du dirigeant pendant cette évènement, cliquer sur ce lien , CLIQUEZ ICI

Pour visionner le discours du dirigeant pendant la session d’ouverture de la dernière conférence ITC par Zoom, qui s’est tenue du 18 Juillet au 1er Août 2021.  CLIQUEZ ICI  . L’introduction donnée par le dirigeant n’a pas besoin de commentaires supplémentaires, elle renforce tous les arguments présentés dans cette épître.

AUCUN LIENS

De manière très particulière, le Conseil Directeur d’ITC refuse d’avoir d’autres organisations théosophiques mentionnées sur le site web d’ITC, même celles qui ont été amies et utiles quand il fallait faire la promotion des évènements d’ITC et de TSPL sur leurs sites internet respectifs. L’opinion du Conseil Directeur est que cela pourrait donner l’impression qu’ITC soutient d’autres organisations théosophiques. Mais, pour l’amour du ciel, qu’y-a-t-il de mal dans le fait de soutenir un sympathisant qui coopère ? Ceci est juste une autre preuve que TSPL pousse ITC vers une exclusivité verrouillée.

FINALEMENT

Comme nous l’avons vu, la résolution sur la Liberté de Pensée est incompatible avec ce que représente ITC aujourd’hui. La seule manière pour des chercheurs de trouver la Vérité est une complète liberté, avec un esprit libre, sans aucune précondition ou limitation. Nous ne devrions pas mettre les Maîtres ou Héléna Blavatsky sur un piédestal sectaire. Les adjectives vrai et d’origine, en relation avec le mot Théosophie ne sont pas applicables. Ce sont des obstacles antagonistes pour l’esprit des libres penseurs et pour une recherche libre.

Les membres de la ST-Adyar devraient aussi regarder cela comme un défi unique, et prendre le temps de lire et de réfléchir à propos de la résolution de la Liberté de Pensée, imprimée sur la seconde page de chaque parution du The Theosophist, ainsi que la résolution sur la Liberté d’Association. Réfléchir et méditer sur la profondeur de leurs contenus amènera une meilleure compréhension.

Mon inoubliable coéditeur et mon mentor pendant des années, Dr. John Algeo a écrit dans « QUE DEVRAIENT ÉTUDIER LES GROUPES THÉOSOPHIQUES ? » :

Une ancienne devise affirme que “La Théosophie est tout, mais tout n’est pas de la Théosophie, » ce qui veut dire que tout peut être considéré à partir d’un point de vue théosophique, mais tous les points de vue ne sont pas théosophiques. Nous pouvons regarder n’importe quelle idée ou système de pensée avec les yeux de la Théosophie, et, ce faisant, étudier et enseigner la Théosophie.

Plus tôt, dans mon propre cheminement, j’avais décidé de suivre le principe « soit c’est de la Théosophie, soit ce n’en est pas », réalisant plus tard que la Théosophie n’a pas commencé avec H.P.B., et elle ne finira pas avec elle. Bien entendu, ceci est très personnel, et chaque chercheur sincère se doit de choisir son propre chemin. Mais, très sérieusement parlant, quand nous commençons à mettre en place toutes sortes de restrictions et de prérequis, le sentier que nous parcourons vers les hautes cimes deviendra vite une pente glissante si nous pensons que la fin justifie les moyens.

Rassembler les théosophes sur une plateforme occasionnelle, non seulement les trois courants principaux, mais tous, y compris les indépendants et les étudiants non-affiliés – n’est pas une chose facile. En plus des parties organisationnelles ou techniques, cela demande aussi des qualifications particulières : une attitude d’ouverture totale, et un état d’esprit ouvert. Les rassembleurs-nés, sans aucune intention dissimulée ou cachée, ne sont pas toujours disponibles, ou bien ils sont rejetés. De plus, nous devrions aussi examiner minutieusement les idées que nous avons conçues dans nos esprits au fil des années, à propos de « ce qui est » et de « ce qui n’est pas ». Ici, nous entrons dans les domaines de l’interprétation, de la vision ou bien dans celui des concepts. Je me dois de m’interroger : « Comment est-ce-que je perçois ITC ? Quels étaient mon objectif et mon idéal quand j’ai commencé complètement et avec enthousiasme à participer aux activités d’ITC ? Ce n’est pas agréable d’avoir à reconnaître qu’il peut arriver de devoir abandonner votre propre hypothèse, malheureusement  à cause d’évènements regrettables qui orientent les résultats de l’initiative, dans ce cas, celle d’ITC, dans une direction erronée.

Eh bien, je laisse aller. Je me désolidarise. ITC est maintenant au service d’un autre patron ; il est devenu redondant.

… mais cependant le rêve est toujours là …

L’impulsion à l’origine de la construction initiale d’ITC n’est pas du tout morte, même si la direction actuelle s’en est égarée. Mes activités, en temps que rédacteur en chef de Theosophy Forward, sont remplies de liens avec des étudiants de tous bords, appartenant aux diverses organisations et au-delà. Au lieu de se focaliser exclusivement sur les études intellectuelles et sur ce que je qualifierais de considérations techniques mentales théosophiques, nous devons ouvrir notre cœur pour illuminer notre Premier But, se rassembler, quelle que soit la plateforme disponible pour former et travailler sérieusement sur le Noyau de Fraternité.

Permettez-moi de terminer avec ces quelques phrases que j’ai déjà utilisées, mais que je ne peux m’empêcher de citer car elles illustrent si bien ce pourquoi j’ai travaillé, et je travaille encore :

Extrait:

… Mais l’impulsion d’origine qui a produit la graine et l’arbre, les branches et les rejetons, ceux qui se déplacent dans la terre avec leur place au soleil, est toujours à l’intérieur, à la recherche de modes d’expression et de réalisation. Il n’est pas nécessaire de modifier quelques frontières que ce soient, d’annexer d’autres territoires, ou de dissoudre aucun compartiment, sauf dans la prison du mental. Et un mental qui est handicapé par la mémoire – par la séparation et la peur – ne peut jamais être libre. Nous pouvons trouver notre propre place au soleil en allant au-delà de l’enfermement du passé et en servant cette impulsion où que nous soyons. Il s’agit de notre territoire, il s’agit de notre centre, c’est notre famille théosophique.

 (Extrait de Roots and Shoots, par Dorothy Bell)

APPENDICE

 

QU’ONT DIT HÉLÉNA BLAVATSKY ET LE MAÎTRE K.H. A PROPOS DE LA “LIBERTÉ DE PENSÉE”?

« Il se peut que nous ne soyons pas en harmonie avec le matérialisme, et même que nous l’ayons en horreur. Cependant, la Société Théosophique ne devrait jamais oublier ce qu’elle doit aux Libres Penseurs. C’est grâce aux efforts incessants d’une longue série d’adhérents à la Pensée Libre – pratiquement, chacun d’entre-eux ont été les martyrs de leurs convictions aux mains des bigots – que nous leur devons la véritable possibilité d’exister en temps que corps constitué dans le siècle présent. »

Lucifer, 1889, volume 5, n. 25, page 76. Suppressio Veri Suggestio Falsi, by the Adversary (HPB).

+++++++

« LUCIFER—l’Esprit de l’Illumination Intellectuelle et de la Liberté de Pensée – est, au point de vue métaphorique, le phare qui dirige, qui aide l’homme à trouver son chemin à travers les rocs et les bancs de sable de la Vie, car Lucifer est, sous son aspect le plus élevé, le Logos et, sous son aspect le plus bas, « l’Adversaire » - aspects qui sont tous deux reflétés dans notre Ego. »

La Doctrine Secrète , Volume III, Stanza VII, Des races semi-divines aux premières races humaines, page203.

+++++++

« La ‘noble plateforme’ est très flatteuse, même si notre modestie nous exhorte à la considérer comme un mirage créé à l’intérieur de la zone sans limites de la fantaisie de nos gentils « amis et admirateurs ». Mais, en supposant qu’elle dispose d’une quelconque existence propre indépendante, nous en descendrions et l’abandonnerions pour toujours, plutôt que d’accepter le rôle passif d’une vieille et stupide idole qui serait indifférente au bonheur, à la misère et au malheur du monde environnant. Nous refusons cette position de haut rang si nous devons le faire au prix de notre liberté de pensée et de parole. »

Collected Writings volume 4 “The Chosen “Vessels of Election” Blavatsky

+++++++

“En valorisant la liberté de pensée au-dessus de toutes choses comme la seule manière d’atteindre dans un futur cette Sagesse dont tout théosophe devrait être amoureux, nous reconnaissons ce même droit à nos ennemis ainsi qu’à nos amis.

The Dual Aspect of Wisdom, H.P. Blavatsky.  Lucifer, 1890, v. vii, n. xxxvii, pp. 1-9.

+++++++

K.H.:

« J’ai à peine besoin de faire remarquer combien l’arrangement proposé est propre à conduire la « London Lodge » de la Société Théosophique à un progrès harmonieux. C’est un fait universellement admis que le succès merveilleux de la Société Théosophique dans l’Inde est dû entièrement à son principe de sage et respectueuse tolérance des opinions et des croyances d’autrui. Pas même le Président-Fondateur n’a le droit directement ou indirectement d’intervenir dans la liberté de pensée du plus humble membre ; encore moins de chercher à influencer son opinion personnelle. C’est seulement en l’absence de ce respect généreux, que même la plus légère ombre de divergence arme les chercheurs de la même vérité par ailleurs zélés et sincères, du dard empoisonné de la haine contre leurs Frères – également zélés et sincères. Victimes illusionnées de la vérité déformée, ils oublient ou ne surent jamais que le désaccord est l’harmonie de l’Univers. »

 

 

 

Les Lettres des Mahatmas à A.P. Sinnett n. 85 (p. 468) / Chronological Sequence n. 12

Link to English verion:

https://www.theosophyforward.com/articles/the-society/3017-international-theosophy-conferences-alas 

 

 

 

0

Text Size

Paypal Donate Button Image

Subscribe to our newsletter

Email address
Confirm your email address

Who's Online

We have 638 guests and no members online

TS-Adyar website banner 150

EUROPEAN SCHOOL OF THEOSOPHY 2021 Logo

itc-tf-default

Vidya Magazine

TheosophyWikiLogoRightPixels