Langue Française

Katherine Tingley telle que je l’ai connue

Boris de Zirkoff – USA

LESP d KT

Le 11 Juillet 1979 marquait le cinquantième anniversaire de « l’entrée dans la Lumière... » de Katherine Tingley, après une longue vie dédiée au service de l’humanité. A cette occasion, Boris de Zirkoff a écrit ce qui suit :

Comme c’est souvent le cas avec les personnes qui sortent de l’ordinaire, sa stature a grandi au fur et à mesure que son image s’éloignait dans le passé distant. Incomprise par certains, violemment opposée par d’autres, mal jugée par ceux dont le matérialisme et la vanité ignorante étaient défiés par sa perception spirituelle de la vie, Katherine Tingley est petit à petit reconnue comme un maître à penser inspiré, et un témoin de la révélation des possibilités des pouvoirs cachés en l’homme.

Le Centre théosophique de Point Loma, qu’elle a fondé à l’aube du vingtième siècle, et dont elle fut la force motrice et l’inspiratrice, fut un autre « témoin », dans l’appréciation ancienne de la signification de cette expression mystique, du pouvoir de rénovation et de construction spirituel de la fraternité universelle. Au-delà d’être le Quartier Général d’une organisation mondiale, il était prévu pour être un noyau d’une école des mystères construit sur les lignes traditionnelles des écoles des temples anciens, dans lesquels, aux hommes et femmes qui étaient prêts dans cette incarnation, on enseignait comment libérer ces capacités spirituelles inhérentes de l’intérieur de soi-même, et comment les mettre en pratique sur des axes de service dédiés, avec un comportement non-égotiste, dans une structure d’effort coopératif pour servir la cause de la Sagesse Ancienne.

Un tel effort ne peut être entrepris avec succès et conduit harmonieusement que par un disciple initié dans la connaissance ésotérique, en relation avec les Gardiens de cette connaissance, et travaillant sous leur tutelle. Katherine Tingley était indubitablement un disciple initié, et j’utilise cette occasion pour déclarer qu’il s’agit de ma propre conviction irréfutable.

Elle était un caractère puissant, avec une immense motivation, une inspiration inextinguible, un dévouement total pour les idéaux spirituels les plus élevés, une vision inspirante de la vie, des potentiels de chaque être humain, et un rejet des aspects négatifs de ceux dont elle encourageait sans cesse les qualités positives, et dont elle poussait constamment les capacités dormantes à entrer en action.

C’était une personne dotée d’une gentillesse et d’une sympathie quand cela était demandé, et une personne douée d’une grande force morale et d’une forte dynamique quand le besoin l’exigeait. Quelques-unes de ses actions et de ses plans ont complètement démontré  qu’elle était capable d’utiliser un pouvoir de prescience que l’on ne trouve pas communément chez les hommes, et de s’appuyer sur une profonde connaissance de la nature humaine glanée dans les existences précédentes. Cela lui permettait de fusionner en une action concertée les vies de la communauté aux multiples aspects composée d’une grand nombre d’hommes et de femmes venant des quatre coins du globe. Ceci, à défaut d’autre chose, était une claire évidence d’un leadership spirituel, comme un dirigeant authentique, un homme ou une femme pouvant ressentir les aspirations et les désirs élevés des autres et les canaliser en action dans une unité harmonieuse. Il est relativement facile d’essayer d’imposer sa propre volonté sur des fidèles ignorants qui se trouvent aimer l’autorité dès qu’ils l’aperçoivent. Il est beaucoup plus difficile de guider les forces de la volonté d’autres personnes à l’intérieur de sentiers de construction éthique et spirituelle, et de les conduire au travers d’actions puissantes et soutenues pour la grande Cause impersonnelle. Katherine Tingley a été capable de faire cela durant toute sa carrière.

Certains ont tenté de convaincre d’autres qu’elle était un médium et qu’elle s’était engagée occasionnellement dans des formes de quête médiumnique. Il n’y a que des gens ignorants pour soutenir ce point de vue, ceux qui ne connaissaient pas le caractère de Katherine Tingley ainsi que son opinion à propos de ces affaires. Dans l’ensemble de ma relation avec elle, je n’ai jamais vu la moindre tendance envers la médiumnité ou quoi que ce soit qui lui soit communément associé. Elle était tellement inflexible sur les sujets psychiques, mettant en garde contre le développement de quelque pouvoir psychique que ce soit, ou bien de tendances psychiques anormales non contrôlées par la raison et par une compréhension intellectuelle claire. Cependant, il est compréhensible que certaines de ses qualités spirituelles de prescience, de perception directe de certaines vérités, et le développement de son intuition spirituelle aient pu apparaître semblables à de la médiumnité, pour ceux dont la connaissance de ces sujets est proche de zéro, et dont l’information est habituellement déformée par d’autres canaux par lesquels elle doit passer avant de les atteindre.

Ni la personnalité de Katherine Tingley, ni la nature et les objectifs de son œuvre ne peuvent être comprises adéquatement et appréciées avec justesse sans prendre en considération le fait qu’elle était un disciple initié de l’un des Maîtres et qu’elle agissait comme un agent directement mandaté pour réaliser une certaine tâche dans le monde, pour laisser un message spécifique pour les futures générations d’hommes, et de mettre en œuvre une certaine mission mieux connue de ceux sous la direction desquels elle opérait. A moins de prendre ceci soigneusement en compte, il ne peut y avoir qu’incompréhensions et erreurs de jugement, résultats naturels de fausses hypothèses et de points de vue déformés.

Comme d’autres agents directs de la Fraternité des Maîtres, Katherine Tingley montrait, de temps à autres, des tendances conflictuelles et des caractéristiques qui ne peuvent être comprises sans au minimum quelque connaissance des choses occultes. C’est pratiquement toujours le cas avec de tels agents, et ce fait lui-même, si ce n’est d’autres choses, rend très difficile l’évaluation de son travail, le jugement de ses actions et l’appréciation de leur valeur, en relation adéquate avec leur environnement et leurs circonstances karmiques.

Les agents de la Fraternité ne sont pas des médiums dans le sens usuel de ce terme qui, habituellement, est relié aux esprits des gens qui se trouvent dans une ou diverses conditions de transe. De tels agents sont des médiateurs, des canaux conscients d’eux-mêmes au travers desquels des travaux ou des enseignements spécifiques sont transmis, et ceux-ci sont quelquefois différents des caractéristiques personnelles du disciple et peuvent être seulement partiellement transmis ou bien avec des modifications mineures. N’importe quelle étude sérieuse de la vie de H.P.B. ou de W.Q. Judge le montreront avec une clarté évidente. Ils furent aussi des messagers de leur propre type et sorte. En fait le Mouvement Théosophique utilise ces termes avec une signification universelle, et, sans aucune relation avec un quelconque âge ou une quelconque ère de l’histoire, il a eu une quantité de médiateurs qui ont travaillé, et travaillent encore à ce jour, sous la direction générale de la Fraternité, dans la mesure de leurs capacités, à canaliser ces instructions au travers de leur nature propre.

Une des réussites majeures de Katherine Tingley, et une réussite suprême de son travail et de sa formation, a été de pouvoir transmettre sa Torche de Lumière à un autre agent direct de la Fraternité – Gottfried de Puruker – qui, avec ses qualités propres de messager a formulé et a pu décrire d’autres épisodes plus avancés de la Philosophie Ésotérique depuis la source éternelle de Sagesse.

Aujourd’hui, cinquante ans après le départ de Katherine Tinglay de notre théâtre d’action, que ce bref descriptif soit considéré comme une déclaration de confiance et d’appréciation réelle de la part du présent auteur pour l’inestimable privilège d’avoir été amené à la connaître personnellement, ainsi que pour l’opportunité karmique d’avoir été, pendant quelques années un élève sous sa direction et ses conseils. Le Centre qu’elle a fondé et dirigé sera, un jour, reconnu comme partie intégrante des Écoles de Mystères, qui apparaissent et disparaissent dans le temps sur les scènes mouvantes de l’histoire, en tant que liens dans cette chaîne sans fin d’efforts similaires. Elles restent les Témoins de la Sagesse immortelle de Ceux qui guident les pas chancelants de la race humaine au travers des étapes de son immaturité et de sa recherche pour la Lumière qui peut illuminer toute vie, le Présent et le Passé, et projeter son rayon sur le Futur.

[extrait de Theosophia, Printemps 1979, page 3-5]

Copy to English version:

https://www.theosophyforward.com/articles/theosophy/2892-katherine-tingley-as-i-knew-her

Text Size

Paypal Donate Button Image

Subscribe to our newsletter

Email address
Confirm your email address

Who's Online

We have 385 guests and no members online

TS-Adyar website banner 150

EUROPEAN SCHOOL OF THEOSOPHY 2021 Logo

itc-tf-default

TS Point Loma/Blavatsky House

Vidya Magazine

TheosophyWikiLogoRightPixels