Langue Française

Des racines et des pousses

Dorothy Bell - Australie

LESP 2 DorothyBell

Dorothy Bell

Dans une certaine mesure, les évènements et la chronologie de l'arbre généalogique de la Théosophie américaine masquent la véritable nature de l'évolution de sa vie, c'est-à-dire les cycles et les formes de sa croissance, de son déclin et de sa renaissance, et, à l'intérieur de ceux-ci, les combats pour amener la réalisation du but originel de la Société Théosophique.

Au fur et à mesure du temps, on a vu quelques branches de l'arbre généalogique grossir et étendre ses racines, tandis que d'autres diminuaient et mouraient. Poussant à partir du sous-sol et découvrant de nouveaux jardins, de nouveaux participants émanant de la souche racine, tout en apparaissant séparés, ont trouvé leur propre place au soleil. Sur l'arbre d'origine, les orages ont endommagé les branches, voire quelquefois les ont mis en pièces. Et dans la complétude des cycles, des feuilles sont tombées et d'autres ont grandi, prenant leur place sur les brindilles et sur d'autres racines, forçant leur chemin pour atteindre la lumière et pour répondre à la même impulsion animée et vibrante pour une expression et une expansion de la vie.

L'impulsion du cœur qui a semé ses graines en 1875 et a fait croître le véhicule extérieur - la Société Théosophique - pour porter la lumière de la sagesse dans le monde, est toujours avec nous aujourd'hui dans le cœur de ceux, nombreux, qui répondent encore à son appel d'origine, tout en se retrouvant sous de nouveaux noms, dans des boîtes différentes, et dans d'autres territoires.

Tout au long des années, des lignes de démarcation ont été tracées dans le sable, des barrières ont été élevées, des territoires établis et gardés. Avec le temps, les lignes tracées dans le sable perdent leur définition, mais pas celles qui sont capturées par l'esprit dans la mémoire, dans l'histoire. Dans le passé, les perceptions d'idéaux perdus, de fausses directions et d'enseignements dilués ont nourri la disharmonie, la division et la séparation - et de nouvelles formes de naissance, de croissance et de renouveau, ou bien de déclin et de décomposition, ont évolué.

Mais l'impulsion d'origine qui a produit la graine et l'arbre, les branches et les pousses, ceux qui sont sortis du sol et qui ont trouvé leur place au soleil, est toujours à l'intérieur, cherchant à s'exprimer et à s'accomplir. Il n'est point besoin de changer de frontières, d'annexer d'autres territoires, ou de dissoudre quelques départements, sauf dans la prison du mental. Et un mental qui est paralysé par la mémoire - c'est-à-dire par la séparation et la peur - ne peut jamais être libre. Nous pouvons trouver notre place au soleil en allant au-delà de l'esclavage du passé et en nous mettant au service de cette impulsion où que nous soyons. Ici est notre territoire; ici est notre centre; c'est notre famille théosophique.

Pour consulter l'arbre généalogique de la Théosophie, cliquez ici

Text Size

Paypal Donate Button Image

Subscribe to our newsletter

Email address
Confirm your email address

Who's Online

We have 350 guests and no members online

TS-Adyar website banner 150

itc-tf-default

TS Point Loma/Blavatsky House

Vidya Magazine

TheosophyWikiLogoRightPixels