Langue Française

Mini entretien Jonathan Colbert

Cet interview a été publié pour la première fois en Mars 2015

 

LPORT 4 Jonathan Colbert

 

1. Quel est votre nom, d’où venez-vous, et depuis combien de temps êtes-vous membre de la ST ?

Je m'appelle Jonathan Colbert. J'habite à Santa Barbara, en Californie. J'ai été un associé de la LUT (Loge Unie des Théosophes) pendant 37 ans.

2. Etes-vous actif dans votre section/branche, et si oui, que faites-vous?

Je dirais que je suis plutôt actif. Je donne des conférences à la Loge Unie à laquelle j'appartiens, à Santa Barbara. J'apporte aussi mon aide à la mise en forme de notre Magazine Théosophique qui a pour nom Vidya . Je suis aussi contributeur d'articles pour Vidya ainsi que pour quelques autres magazines théosophiques.

3. Comment avez-vous fait connaissance avec la Théosophie ou comment êtes-vous entré en contact avec la Société pour la première fois?

Je pense avoir signé ma première carte d'associé de la Loge Unie à l'âge de 18 ans, mais j'ai commencé à fréquenter la Loge Unie de Los Angeles quand j'avais quatre ans, c'est-à-dire quinze ans auparavant. Mes parents ont commencé à m'amener à l’École de Théosophie à cet âge. Ils n'avaient pas besoin de me secouer ou de me crier après. Je me sentais comme chez moi, mieux qu'à l'école.

4. Que signifie, pour vous, la Théosophie?

La Théosophie est le seul système que j'ai perçu qui ait une totale signification. Elle donne des explications, une compréhension et une noblesse à la souffrance énorme qui existe dans ce monde. L'affirmation de la Théosophie qu'il existe de Êtres Parfaits amène un grand objectif pour l'humanité, et elle émet l'idée que nous sommes tous frères et sœurs avec un éclairage prodigieux. IL n'existe, ici-bas, aucun système meilleur que la Théosophie qui puisse aider les gens à assumer une pleine et entière responsabilité pour leur vie et leurs actions. Je pense que c'est le résultat de son intense concentration sur les lois de l'unité, des cycles, du karma et de la réincarnation. La Théosophie, au travers de sa profonde métaphysique, m'aide à comprendre que la spiritualité a plus à voir avec le véritable motif derrière mes pensées, mes mots et mes actions, qu'avec des allégeances extérieures. Ainsi, pour moi, la Théosophie est le chemin du service, ainsi que la purification des motifs, ancrés dans une base identitaire de plus en plus universelle.

5. Quel est votre livre théosophique favori, et pourquoi?

Je dirais La Voix du Silence, de H.P.B. En le lisant, on appréhende réellement l'idée que l'on entre en contact avec une partie de nous-même qui est reliée au passé ancien, au présent actuel, ainsi qu'aux éons à venir. Du moins, c'est ce que je ressens. Je me sens incroyablement chanceux d'être entré en contact avec un courant de pensée si profond.

6. Quel est, selon vous, le plus important des défis auquel la ST doit faire face en ce moment?

Je pense que le plus important des défis est de percevoir l'importance des organisations. Nous ne travaillons pour aucune organisation bien définie, mais plutôt pour élever le niveau de pensée des gens et éveiller la confiance en soi spirituelle.

7. Y-a-t-il quoi que ce soit que vous souhaiteriez pour le futur du Mouvement Théosophe?

Oui. Tout d'abord j'aimerais que nous soyons plus nombreux à posséder une connaissance active plus profonde des enseignements actuels de la Théosophie, tels qu'enseignés par H.P.B. Ensuite, j'aimerais que les écrits et l'exemple de William Quan Judge, collègue adepte de H.P.B., soient plus mis en lumière dans la lecture, l'enseignement, la méditation et les activités des Théosophes d'aujourd'hui. Troisièmement, j'aimerais que, à partir du moment où nous devenons autant que possible en parfait accord avec H.P.B. et Judge, que nous puissions, à partir de là, être ouverts et reconnaître l'intégrité du chemin suivi par les autres étudiants et assistants théosophes vivant actuellement. Quatrièmement, j'aimerais que plus de personnes participent aux Rencontres de la Théosophie Internationale (ITC - International Theosophical Conferences), et que les gens aient confiance en son esprit et son orientation globale. Cela nous aide à sortir de nos personalités (ainsi que des personnalités de nos groupes respectifs), pour entrer dans un courant de Théosophie plus large. Cela m'a permis de voir que nous sommes tous partie intégrante d'un grand mouvement pour l'humanité. On peut se demander si la combinaison de tout ceci ne pourrait pas amener une influence à venir des Maîtres dans le Mouvement.

Note de l’éditeur:

Les opinions et les idées exprimées dans les mini-interviews sont exclusivement celles des personnes interviewées. Elles ne représentent pas obligatoirement les idées et les opinions des éditeurs de Theosophy Forward. Le contenu des réponses des personnes interviewées n’est pas revu. Certains contributeurs fournissent de courtes réponses aux questions, là ou d’autres élaborent plus longuement sur les thèmes.

Link to English version:

http://www.theosophyforward.com/articles/the-society/2236-mini-interviews-jonathan-colbert-2

 

 

Text Size

Paypal Donate Button Image

Subscribe to our newsletter

Email address
Confirm your email address

Who's Online

We have 411 guests and no members online

TS-Adyar website banner 150

itc-tf-default

TS Point Loma/Blavatsky House

Vidya Magazine

TheosophyWikiLogoRightPixels