Langue Française

À propos des nouvelles initiatives, des évolutions, des remplacements et de la croissance future

Jan Nicolaas Kind – Brésil


The Society Editorial 2

Les nouvelles initiatives sont toujours les bienvenues car tout nouveau défi offre la possibilité de creuser plus profond, d’investiguer et de rénover. Tout ce qui démarre comme « quelque chose de nouveau » n’est pas toujours couronné de succès, c’est même quelquefois l’inverse, mais nous devrions toujours essayer et nous diriger vers le renouveau et l’innovation. En Mai dernier, l’effondrement du nouveau toit du théâtre d’Adyar a été un échec, non seulement pour l’équipe dirigée par le Président International, Tim Boyd, mais aussi pour tous les membres. En même temps, cet incident malheureux a généré de nouvelles possibilités de travailler mieux et plus intensément, ce qui demande (de manière évidente) du courage.

Read more: À propos des nouvelles initiatives, des évolutions, des remplacements et de la croissance future

Une union de ceux et celles qui aiment au service de tout ce qui souffre

Nancy Secrest – États-Unis

LFRAN 8 Nancy Secrest

La compassion – Il n'y a pas « d'autres » dans ce monde, nous sommes tous Un

Il y a quelques années, je discutais avec Joy Mills, et elle disait que le centre de notre existence, en tant qu' êtres humains, est la réalisation de soi – apprendre qui nous sommes, qui nous sommes réellement. C'est ce que nous sommes supposés faire ici. Ceci, disait-elle, est le point central des Lettres des Mahatmas.

Read more: Une union de ceux et celles qui aiment au service de tout ce qui souffre

Mini entretien – Michele Sender

The Society MI 8 Michele Sender

1. Quel est votre nom, d’où venez-vous, et depuis combien de temps êtes-vous membre de la ST ?

Michele Sender, je viens de la zone de Chicago, et j'ai été membre de la ST depuis 2006. Peu de temps après, j'ai déménagé, avec mes trois enfants, sur le site du Siège National de la ST en Amérique, à Wheaton, dans l'Illinois, et j'ai commencé un travail de bénévole à l'accueil. Durant les 7 années suivantes, j'ai travaillé dans le département de l'Information et des Volontaires, dans la bibliothèque à mi-temps, dans la librairie et à la gestion des membres, et dans ma partie préférée – cuisiner avec amour dans la cuisine Olcott.

Read more: Mini entretien – Michele Sender

Mini entretien – Kata Lucille Blalack

The Society MI 10 Kate Blalack

1. Quel est votre nom, d’où venez-vous, et depuis combien de temps êtes-vous membre de la ST ?

Je m'appelle Katherine (Kate) Lucille Blalack. J'habite à Tulsa, Oklahoma, aux USA. Je suis originaire de la zone de Chicago, en Illinois. Je suis d'abord devenue membre de la Société Théosophique il y a près de six ans. Suite à certains évènements dans ma vie, j'ai dû interrompre momentanément mes études, mais j'ai repris depuis ce printemps. A ce moment dans ma vie, je suis complètement engagée envers la Théosophie et j'ai trouvé une maison sur le chemin de la vie.

Read more: Mini entretien – Kata Lucille Blalack

Les Maitres

Ali Ritsema – Pays-Bas

[Cet article est paru en Hollandais, comme partie intégrante d’un livret publié par la Section Hollandaise de la Société Théosophique – Adyar, intitulé Theosofie, eeuwige wijsheid voor deze tijd. Cette publication est avant tout une introduction à la Théosophie.]

Theosophy Theosophy The Mahatmas 2 Ali Ritsema


Les Maîtres ont joué un rôle important dans la fondation et l’histoire de la Société Théosophique (ST). Ils ont été la véritable force d’inspiration de l’apparition de la ST. Les Maîtres ont la vision du processus évolutionnaire de l’Univers et des Lois de la Nature, et par conséquent, ils ont stimulé tous les mouvements destinés à aider la progression du monde dans le domaine spirituel. L’intention de lancer la fondation de la ST était, et est toujours, d’assister l’humanité en montrant « qu’une chose telle que la Théosophie existe, et aider les êtres humains dans leur ascension vers elle, par l’étude et l’assimilation de ses éternelles vérités » (La Clé de la Théosophie, section 4). Les Maîtres insistent encore et toujours sur l’importance et la pratique d’une véritable Fraternité Universelle de l’Humanité. On les dit membres de la Fraternité Blanche Intérieure, appelée aussi la Loge Blanche.

Read more: Les Maitres

Mini entretien – José Manuel Anacleto

The Society MI 14 JMA

1. Quel est votre nom, d’où venez-vous, et depuis combien de temps êtes-vous membre de la ST ?

Je m’appelle José Manuel Anacleto, je viens de Lisbonne, au Portugal, mais je me considère plutôt comme un citoyen du monde. J’ai commencé l’étude de la Théosophie en 1979, avec un groupe d’amis, et ainsi, je n’ai pas ressenti le besoin de rejoindre une organisation Théosophique, même à l’époque où nous avons visité la Société Théosophique du Portugal (section nationale rattachée à Adyar). Plus tard, en 1988, je fus l’un des fondateurs d’une institution, le Centro Lusitano de Unificação Cultural-CLUC (Centre Lusitanien d’Unification Culturel), (qui est toujours d’active à ce jour, et dirigé par moi-même), et dont la Théosophie est le principal référentiel, même si elle n’est pas pour autant une organisation strictement Théosophique. Au CLUC, nous publions de nombreux livres, ainsi que la revue Biosofia (www.biosofia.net). Je donne des conférences et des cours, et j’organise des activités (comme les pratiques de méditation) qui sont principalement théosophiques, ou bien généralement connectées avec la Philosophie Esotérique. En 2001, je suis devenu membre de la Section portugaise de la Société Théosophique d’Adyar, en grande partie pour pouvoir y apporter ma contribution. Là, j’ai été actif pendant deux ou trois ans, mais j’ai arrêté mes activités pour plusieurs raisons. Un petit peu plus tard (en 2006) j’ai rejoint la Loge Unie des Théosophes (LUT).

Read more: Mini entretien – José Manuel Anacleto

Qui suis-je?

Paul Zwollo – Pays-Bas

Theosophy PZ 0 J Tribute
Paul Zwollo

Au-dessus de l'entrée du Temple de Delphes, dans la Grèce antique, était écrit : “Homme, connais-toi toi-même.” A l'intérieur, les mots suivants étaient gravés : « Et en te connaissant toi-même, tu connaîtras le monde. » La connaissance de soi-même arrive en premier. Connaître le monde est du second ordre. Les tendances d'aujourd'hui ne sont-elles pas dans l'ordre inverse ? L’éducation et la science sont principalement orientées vers la connaissance du monde extérieur dans ses plus petits détails.

De grandes sommes d'argent sont dépensées à ce propos, et les nations, les groupes et les individus rivalisent. Cette interrogation provenant d'une ancienne fable résonne comme une vérité : « Miroir, miroir, sur le mur, qui est la plus belle, la plus riche et la plus intelligente de nous tous ? » Par conséquent, la compétition est définie comme la clé de tout progrès. Et le progrès ne se traduit que par des voitures plus puissantes, plus luxueuses, et plus de vacances par an, etc.

Il est vrai que nous ne pouvons ignorer le monde et nous tourner vers l'intérieur en espérant nous réaliser, tout en restant insensibles aux souffrances de l'humanité. Notre réincarnation dans ce monde est un fait. Nous ne pouvons ignorer nos responsabilités.

Read more: Qui suis-je?

Text Size

Subscribe to our newsletter

Email address
Confirm your email address

Who's Online

We have 199 guests and no members online

TS-Adyar website banner 150

itc-tf-default

TS Point Loma/Blavatsky House

Vidya Magazine

TheosophyWikiLogoRightPixels

Donate

If you enjoy reading Theosophy Forward, you could help the magazine by considering a monetary contribution.